Émirats arabes unis : un régulateur des jeux et un projet de casino voient le jour

0
10
Émirats arabes unis

Dans le but de répondre aux demandes des ressortissants étrangers vivant dans la région, les Émirats arabes unis ont décidé de lancer leur toute première autorité de régulation des jeux d’argent. Nommé GCGRA (General Commercial Gaming Regulatory Authority), le nouveau régulateur aura principalement comme tâche de construire et d’offrir un environnement de jeu sûr pour tous les citoyens. Dans la même lancée, un nouveau casino devra bientôt voir le jour à Al Marjan, une île ensoleillée de la région. Concernant ce projet, il est encore en développement, mais devra voir le jour dès les premières semaines de 2027.

L’annonce avait été publiée en septembre dernier

Traditionnellement, les Émirats arabes unis sont connus pour être très stricts en matière d’alcool, de tabagisme, de jeux de hasard et tout ce qui ne cadre pas avec leur religion. Cependant, au fil des années, la région a accueilli de nombreux Occidentaux qui n’ont pas forcément la même vision des choses et qui sont habitués à un tout autre rythme de vie. Afin de les aider à se sentir comme s’ils étaient chez eux, la région a décidé d’assouplir sa réglementation concernant les jeux de hasard.

C’est dans le cadre de cet assouplissement que le General Commercial Gaming Regulatory Authority (GCGRA) a vu le jour il y a quelques semaines de cela. Il s’agit de la toute première autorité qui sera chargée de réguler et réglementer le secteur des jeux de hasard et des jeux commerciaux dans toute la région. L’annonce avait été faite le 3 septembre dernier lors d’un communiqué de presse.

À ce propos, l’agence de presse officielle WAM avait annoncé la nouvelle en introduisant Kevin Mullaly au poste de président directeur général (PDG). Titulaire de 30 ans d’expérience dans la réglementation nationale et internationale des jeux de hasard, l’agence a dit être sûre qu’il fera de belles choses dans la région. De son côté, Kevin a accueilli la nouvelle avec beaucoup d’enthousiasme en précisant qu’il est vraiment ravi d’avoir été promu premier président du GCGRA.

Il est serein pour l’avenir et dit avoir hâte de travailler main dans la main avec ses nouveaux collègues pour construire l’industrie des loteries et des jeux de hasard des Émirats arabes unis. Dans le but de répondre à son objectif qui est de construire un environnement de jeu socialement sûr, responsable et réglementé, le nouveau régulateur a entrepris des démarches qui comprennent entre autres la création des directives de jeu strictes, la création des normes et le lancement des demandes de licence.

En plus de stimuler la croissance du secteur des jeux de hasard dans la région, le régulateur doit s’assurer que tout cela se fasse de la manière la plus responsable possible. C’est de cette manière qu’il pourra tirer profit du potentiel financier des Émirats arabes unis et bien sûr pérenniser son activité dans le temps.

Un nouveau casino voit le jour à Al Marjan

Avec le lancement du General Commercial Gaming Regulatory Authority (GCGRA), un nouveau casino a vu le jour à Al Marjan. L’inauguration de ce casino connu sous le nom de Ras Al Khaimah a été estimée à une valeur de 3,9 millions de dollars. Son directeur général est désormais connu ainsi que ses autres membres.

À propos de ce nouveau casino, Craig Billings qui est le directeur général du casino Wynn a dit avoir travaillé avec des associés, afin que le projet de l’île d’Al Marjan puisse voir le jour. Il a continué ses propos en relevant la capacité de son équipe à travailler sous pression et à donner le meilleur de lui-même en toute situation. Craig Billings est sûr que ce projet plaira à plusieurs résidents de l’île. D’ailleurs, il faut préciser que l’île d’Al Marjan est une station balnéaire ensoleillée qui attire chaque année de nombreux touristes et étrangers qui souhaitent s’y installer définitivement ou passer juste leurs vacances.

Le casino Ras Al Khaimah compte 1 500 chambres, plusieurs restaurants et salons, des boutiques de vêtements où seront proposés des marques de mode haut de gamme, un théâtre complet, un vaste casino et d’autres lieux de divertissement tout aussi intéressants. Malgré toute la publicité faite tout autour, il faut retenir que l’établissement n’ouvrira ses portes au public qu’au début de 2027, donc patience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici