Australie : plusieurs scandales liés à Star Sydney secouent l’industrie du jeu de hasard

0
2
Australie

Le secteur du jeu d’argent et de hasard en Australie est secoué par de nombreux scandales. Le Star Sydney, la propriété du géant du divertissement Star Entertainment Group, est impliqué dans une affaire de violation des normes de jeu. Le casino n’aurait pas effectivement mis en place de véritables mesures de protection des joueurs. Cette révélation a été faite après une enquête par les inspecteurs du régulateur Liguor & Gaming NSW. Par la même occasion, Star Sydney a perdu plus de 3,2 millions de dollars australiens du fait d’une faille dans le logiciel des machines TICO.

Le géant Star Entertainment Group se retrouve impliqué dans une affaire de violation des normes de jeu de hasard

L’un des principaux opérateurs de jeu de hasard en Australie est cité dans une affaire scandaleuse. En effet, des révélations faites par les autorités australiennes placent Star Entertainment Group au centre d’une affaire d’infraction grave à la loi. La filiale du géant Star Entertainment Group, The Star Sydney aurait commis de graves violations présumées de la réglementation sur les jeux de hasard en Australie.

Les révélations des autorités indiquent d’importants manquements à la réglementation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux, parmi tant d’autres infractions constatées. The Star Sydney, l’opérateur vedette de jeu dans la capitale australienne était déjà exposé à une enquête plus approfondie de la part des autorités, avant que d’autres révélations viennent renchérir le scandale.

Un peu plus tôt cette semaine, le casino de la capitale et filiale du groupe de divertissement Star Entertainment Group a fait l’objet de nouvelles allégations. Parmi celles-ci, les allégations de falsification de documents sont les plus importantes. The Star Sydney serait accusé d’avoir manipulé des documents à sa guise, afin de pouvoir profiter de quelconques avantages.

Liquor & Gaming NSW fait d’importantes découvertes sur les données communiquées par The Star Sydney

Le régulateur australien des jeux de hasard fait d’importantes découvertes. Liquor & Gaming NSW note des incohérences entre les données réelles du casino The Star Sydney et les interactions de jeu enregistrées et soumises par lui. C’est donc de là que seraient parties les allégations de falsification de documents.

Selon l’enquête conduite par les autorités australiennes, les rapports que publiait le casino ne présentent pas sa situation réelle. En effet, à partir des enregistrements des vidéosurveillances et des observations, les autorités ont découvert des écarts. Les rapports du casino ne correspondaient pas aux actions réelles menées par l’établissement dans le cadre de la protection des consommateurs contre le jeu excessif.

Les mesures de protection des consommateurs contre le jeu excessif sont une obligation à la charge de tous les opérateurs et établissements de jeux. Leur défaut constitue une infraction qui expose l’établissement de jeu aux sanctions prévues par la loi sur les jeux de hasard en Australie.

Le directeur de Star Sydney tente d’expliquer la situation

Nicholas Weeks, le directeur du casino The Star Sydney, désigné pour accompagner la mise en conformité de l’établissement de jeux, avance quelques explications. Il explique surtout la démarche suivie par le régulateur. Le directeur du casino déclare que les inspecteurs de liquor & Gaming NSW ont procédé par comparaison.

Les inspecteurs ont fait une comparaison entre les informations enregistrées sur la protection des consommateurs et les images de vidéosurveillance réelles. A cela s’ajoutent les observations en personne. Le résultat révèle un écart significatif entre les différentes informations.

Le directeur du casino retient pour finir que l’établissement est accusé de falsification de documents. Une falsification devenue courante sur le lieu et à laquelle prenaient part une importante partie des salariés du casino.

Un défaut de mise à jour du logiciel de TICO Machines entraine une perte de 3,2 millions de dollars australiens au casino

Le casino The Star Sydney enregistre une perte de 3,2 millions de dollars australiens, du fait d’une erreur du système de TICO Machines. C’est là le scoop révélé lors de la dernière audience concernant les irrégularités de la propriété de jeu de Star Entertainment Group. Les machines « ticket in, cash out » (TICO) du casino The Star Sydney ont souffert d’un défaut de mise à jour de leur logiciel. Ce défaut de maintenance du système a coûté au casino une perte colossale de 3,2 millions de dollars australiens, soit environ 2,1 millions de dollars.

Le défaut de mise à jour du système de TICO Machines aurait permis à de nombreuses personnes de profiter de cette faille pour retirer injustement des gains. Plus exactement, c’est plus d’une quarantaine de personnes qui auraient exploité le défaut de maintenance du système de TICO Machines. Ces personnes sont aujourd’hui poursuivies pour fraude. Près de deux semaines après cet incident, le casino a enfin corrigé cette faille.

L’information a été rendue publique par un rapport paru tout récemment et relayée par le média The Sydney Morninig Herald, qui a publié un article sur cette affaire. Il indique les personnes qui ayant profité illégalement de cette faille ont été signalées aux forces de maintien de l’ordre par le casino. Ils font actuellement l’objet de poursuites juridiques pour fraude.

La fraude était provoquée par le défaut de mise à jour du logiciel de TICO Machines

Il convient de préciser que l’activité frauduleuse dont a été victime le casino The Star Sydney n’était pas du tout une opération minutieusement programmée par les fraudeurs. Il s’agit davantage d’actes d’opportunistes. En effet, c’est parce que le logiciel des machines « ticket in, cash out » (TICO) du casino The Star Sydney n’était à jour tout cela a été possible. Cela se justifie d’autant plus parce qu’après avoir réparé cette faille, il n’est désormais plus possible pour les joueurs de recevoir des paiements à tort.

Dans la pratique, cela signifiait que chaque fois qu’un joueur plaçait deux billets dans une TICO machine, il recevait le paiement de deux billets. Toutefois, l’un des billets placés dans la TICO machine était restituée par la même occasion au joueur. Le casino a alors entrepris plus tard de récupérer les billets indûment retournés aux clients. De nombreux joueurs ont suivi et restitué le billet.

Le problème ou la difficulté qui se pose est que le même billet ou ticket aurait probablement été placé à plusieurs reprises. C’est justement cette hypothèse qui justifie le fait que le casino aurait perdu plusieurs millions de dollars en à peine 13 jours.

Une cliente du casino aurait retiré jusqu’à 57 265 dollars australiens

Une cliente du casino The Star Sydney, aurait profité de la faille dans le logiciel de TICO Machines pour effectuer plusieurs retraits. La somme de ses retraits s’élevant à un montant total de 57 265 dollars australiens. C’est ce que révèle le dernier rapport dans cette affaire. Ladite cliente porte pour nom, les initiales TLL.

Selon l’histoire, TLL était une toxicomane en convalescence. Elle aurait entendu parler du problème des TICO Machine du casino The Star Sydney. Elle s’y est donc rendue pour profiter elle aussi de cette situation. Le rapport révèle que TLL a retiré de l’argent en exploitant les failles du système.

Selon le rapport, elle aurait retiré au total 57 265 dollars australiens, doit environ 36 900 dollars américains. Faisant l’objet de poursuites judiciaires, il en ressort que TLL aurait déjà dépensé toute la somme, à l’exception de 5 000 dollars australiens, soit environ 3 200 dollars.

Tout ceci remonte à l’été dernier. Dès lors que le casino s’était rendu compte de l’erreur sur les machines TICO, la police avait immédiatement été alertée et les activités des clients signalées. Actuellement, la joueuse TLL et bien d’autres sont aux arrêts et font l’objet de poursuites pour fraude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici