Les revenus fiscaux de Macao demeurent étroitement liés aux activités des casinos

0
7
Studio City à Macau

Avant l’émergence de la pandémie de Covid-19, l’économie de Macao était florissante, soutenue principalement par les revenus générés par l’industrie du jeu. Cependant, l’arrivée soudaine du coronavirus et les mesures strictes de confinement qui ont suivi mettent un frein brutal à cette dynamique. Cela entraine par la suite une chute spectaculaire des revenus des casinos et plonge l’économie locale dans une période de crise sans précédent. Malgré ces difficultés, les autorités de Macao ont rapidement réagi pour atténuer les effets néfastes de la pandémie sur le secteur des jeux de hasard. Le début de l’année 2023 marque un tournant crucial pour l’industrie des jeux à Macao, avec la levée des restrictions sanitaires et la reprise des activités commerciales. Les casinos ont rouvert leurs portes, attirant à nouveau les visiteurs nationaux et internationaux en quête de divertissement et de sensations fortes. Et les revenus fiscaux de la région dépendent toujours grandement des activités des casinos.

Les jeux de hasard engendrent en 2023 un produit brut s’élevant à la somme imposante de 22,7 milliards de dollars

L’économie de Macao a longtemps été étroitement liée à l’industrie des jeux de hasard, une relation qui s’est intensifiée au fil des années. Avant la pandémie de Covid-19, les casinos de Macao jouissaient d’une prospérité remarquable, attirant des millions de visiteurs chaque année et générant des revenus considérables pour l’économie locale. Cependant, l’arrivée soudaine du coronavirus a perturbé cet équilibre.

La publication récente des données par le Bureau des Services Financiers de Macao témoigne de la résilience retrouvée du secteur des jeux de hasard dans la région. Malgré les défis posés par la pandémie, les casinos ont réussi à surpasser les attentes en termes de contributions fiscales, ce qui démontre leur importance continue dans le tissu économique de Macao.

L’augmentation impressionnante du produit brut des jeux de 22,7 milliards de dollars en 2023 souligne la capacité du secteur à se rétablir après une période de perturbation sans précédent. Cette croissance remarquable reflète non seulement la reprise progressive des activités commerciales, mais aussi la capacité d’adaptation et d’innovation des opérateurs de casinos.

La disparition quasi totale du secteur des junkets, qui était autrefois un pilier de l’industrie des jeux de hasard à Macao, est significative.  Ils sont des entités intermédiaires qui jouent un rôle crucial dans l’industrie des jeux de hasard à Macao. Leur fonction principale consiste à attirer les gros parieurs en leur offrant divers avantages comme les séjours gratuits dans des hôtels de luxe et les repas. Cette stratégie est mise en place pour séduire les gros parieurs et les encourager à dépenser de grosses sommes dans les casinos de Macao.

Cependant, avec l’introduction de nouvelles réglementations et une surveillance plus stricte, les « junkets » ont progressivement perdu de leur influence. Ces nouvelles réformes ont été mises en place pour renforcer la transparence, lutter contre le blanchiment d’argent et promouvoir une conduite commerciale plus éthique à Macao.

En outre, les casinos eux-mêmes ont adopté une approche plus prudente en ce qui concerne leurs relations avec les « junkets ». Soucieux de protéger leur réputation et de se conformer aux normes réglementaires, les casinos ont réduit leur dépendance à l’égard des « junkets » et ont préféré cibler directement les joueurs individuels.

Les taxes enregistrent une augmentation spectaculaire de 240 % entre 2022 et 2023

La levée des restrictions à Macao, due à la fin de la politique « zéro Covid » de la Chine, a fortement influencé ses revenus. En comparant les chiffres de 2022 et de 2023, on constate une croissance remarquable des taxes sur les casinos. En effet, ces revenus ont grimpé de près de 240 %, passant de 2,4 milliards de dollars à 8,1 milliards de dollars. Cette croissance fulgurante témoigne de la reprise vigoureuse du secteur des jeux de hasard à Macao à la suite de l’allègement des restrictions sanitaires.

Néanmoins, malgré cette progression notable, les revenus de 2023 restent encore inférieurs aux sommets atteints en 2019, où ils ont culminé à 13 milliards de dollars. Cette comparaison souligne l’ampleur des perturbations subies par l’industrie des jeux de hasard pendant la pandémie de Covid-19.

Il est également intéressant de noter que les taxes sur les jeux ont représenté près de trois quarts des recettes fiscales de Macao en 2023. Cette proportion significative montre l’importance capitale du secteur des jeux de hasard dans l’économie de la région. Elle montre également que sa contribution est essentielle à la stabilité financière et à la prospérité de Macao.

Prévision d’un produit brut des jeux estimé à 26,8 milliards de dollars en 2024

Les autorités de Macao anticipent une progression continue des revenus des casinos au cours de l’année 2024. La conséquence directe d’une telle analyse serait une contribution fiscale de ce secteur avoisinant les 10,4 milliards de dollars.

Les premiers mois de l’année semblent confirmer cette tendance. En effet, le produit brut des jeux en janvier 2024 a atteint la somme remarquable de 2,4 milliards de dollars. Cela représente une augmentation significative de 67 % par rapport à la même période de l’année précédente. De même, en février, ce montant s’est élevé à 2,29 milliards de dollars, démontrant une croissance encore plus remarquable de 79 % par rapport à l’année précédente.

Ces chiffres prometteurs alimentent l’optimisme quant à la performance globale du secteur des jeux de hasard à Macao pour l’année en cours. En faisant une analyse de ces données sur l’ensemble de l’année 2024, le gouvernement de Macao estime que le produit brut des jeux culminera à 26,8 milliards de dollars. Un tel chiffre constituerait un nouveau record pour l’industrie des jeux dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici