Le groupe David va investir 895 millions $ à Macao dans le développement de casinos et d’hôtels aux Fidji

0
7
Macao

David Group, l’un des plus importants acteurs du secteur du divertissement en Asie, veut lancer un projet d’hôtel et de casino dans la région administrative de Macao. Le projet est estimé à un coût total de 2 milliards de dollars Fj, environ 895 millions de dollars américains. Ce projet dont le lancement est encore en attente des autorisations réglementaires possède un important poids dans l’économie locale de Macao. Les retombées annoncées du projet sont considérables. Le gouvernement reste toutefois prudent quant au respect de la réglementation sur les jeux par le promoteur du projet.

Un projet de développement à 2 milliards de dollars Fj à Macao

La région administrative chinoise va accueillir un projet de développement d’un coût de 2 milliards de dollars Fj, soit environ 895 millions de dollars américains. Ce gigantesque projet consistera en le développement de casinos et de complexes hôteliers à Macao. L’annonce a été faite par le David Group, le propriétaire du projet. Ce projet d’envergure est conçu pour être l’une des plus grandes références en matière de divertissement et d’hébergement dans le pays insulaire de Fidji.

Le promoteur du projet aurait indiqué par le biais de son chef de projet, Sandeep Singh, que le lancement du projet est prévu pour 2026. L’opérateur de junket et société d’investissement David Group, serait actuellement en attente des différentes approbations des autorités compétentes.

Le groupe David est l’un des acteurs majeurs de l’industrie du jeu d’argent et de hasard en Asie et notamment à Macao. L’entreprise dispose d’activités très variées dans le domaine du jeu et de l’hôtellerie. Selon le média Inside Asia Gaming (IAG) l’opérateur de junket avait relancé en 2017 ses opérations de junket au Galaxy Macau. Selon le média Newswire, le groupe fournirait par ailleurs chaque année au ministère des Sports 500 000 dollars Fj pour le développement du rugby de base à Macao.

Un projet de développement à 2 phases

Le média Fiji Times rapporte que selon Sandeep Singh, le chef du projet, le développement d’un complexe hôtelier et de divertissement se conçoit en deux phases. Chacune des deux phases est une étape essentielle et importante du développement du projet.

La première étape du développement du projet est estimée à un coût d’un milliard de dollars Fj, soit environ 447,5 millions de dollars américains. Cette première phase comprend d’importantes constructions. Le chef du projet cite dans cette étape, la construction d’un casino autonome et d’un hôtel intégré 7 étoiles de luxe. Sandeep Singh annonce un hôtel de 1 000 chambres, avec des restaurants et des salles de conférences. Le même établissement comprendra un centre commercial, une marina et un important dispositif d’infrastructures, indispensables pour assurer la connexion de ce développement aux facettes multiples.

La deuxième phase du projet est toute aussi de grande envergure, autant que la première. Son coût de développement est tout autant estimé à un milliard de dollars Fj (environ 447,5 millions de dollars américains) comme le confirme le chef du projet Sandeep Singh. Ce dernier indique que cette deuxième phase comprend la construction d’un stade de rugby couvert, un parc d’attractions de style Disney. Enfin, Sandeep Singh ajoute que le projet comprendra un immense complexe de divertissement et une sous-division de luxe.

Le développement de l’économie locale en ligne de mire

Le projet de développement d’un complexe hôtelier et de divertissement va apporter une plus-value à l’économie de la région de Macao. Un objectif opportunément visé par le promoteur de ce projet faramineux. Le groupe David se joint ainsi à la politique du gouvernement local. Laquelle est orientée vers un soutien à l’adresse des acteurs privés de l’économie de Macao.

Le gouvernement de Macao a récemment adopté une politique publique visant à apporter du soutien au secteur privé de la région. Le but poursuivi ici est de relever l’économie nationale. Les autorités de Macao visent également la hausse des exportations de services. Le futur complexe sera une véritable attraction touristique. Il permettra de rehausser le nombre de visites des étrangers à Macao.

Le chef du projet Sandeep Singh ajoute que le complexe viendra apporter une réponse à un besoin permanent. Les Fidji ont un besoin urgent d’accroître la portée et la capacité de leur industrie touristique. Laquelle est rudement mise mal ces derniers temps. Selon le média Fidji Times, le secteur du tourisme des casinos est quelque peu représenté dans l’économie globale de ce pays insulaire.

Confiant sur la portée qu’aura le projet de complexe sur l’économie locale, le chef du projet soutient que le secteur touristique des Fidji en sera fortement bénéficiaire. Sandeep Singh indique qu’en développant le casino à Macao, cela entrainera une diversification du secteur du tourisme dans la région. Par la même occasion, cela sera une véritable attraction pour les touristes chinois.

La relance de l’employabilité dans la région

Le média Asian Gaming Brief rapporte que le projet garantirait plus de 600 emplois locaux. Les communautés locales seront donc d’autres bénéficiaires du futur complexe. Plus de 600 personnes qui en sont issues pourraient avoir l’opportunité d’être employées par le casino. Il est important ici de faire une petite précision. Selon le chef du projet Sandeep Singh, l’employabilité locale ne sera renforcée que lors de la construction du complexe. C’est dire que l’intervention des employés locaux ne sera requise que lors de la construction du complexe.

Le personnel local ne sera plus autorisé à accéder au complexe lorsque sa construction sera achevée. C’est ce que révèle Sandeep Singh. Il déclare que les procédures de contrôle et de sécurité du groupe David sont strictes. Il est inscrit formellement que les citoyens fidjiens ne doivent pas accéder au casino. Il sera veillé au respect strict de cette prescription.

Le lancement du projet est programmé pour 2026, c’est ce que révèle le chef du projet. Encore faudrait-il que le projet soit validé par les autorités. Son site exact n’a pas encore été désigné. Sandeep Singh ajoute qu’il y aurait actuellement deux sites qui sont en vue et qui pourraient possiblement accueillir le projet. L’un serait situé dans le sud de Denerau à l’autre à Wailoaloa à Nadi. Mais pour l’heure actuelle, rien n’est encore précis. Sandeep Singh déclare que vu qu’aucune autorisation n’a encore été acquise, l’entreprise ne souhaite pas à l’avance acheter un terrain au hasard.

La prudence du gouvernement local

Le gouvernement de Macao joue la carte de la prudence face à la demande de permis pour la construction du complexe hôtelier et casino. C’est ce que rapporte Karryon. La méfiance du gouvernement est suscitée par la suspicion sur le respect des normes de jeu de hasard. La préoccupation est de savoir si le groupe David sera bien évidemment respectueux ou non de la réglementation sur le secteur du jeu à Macao, notamment celles relatives aux licences de jeu.

Dans une déclaration du Premier ministre Sitiveni Rabuka, ce dernier affirme que des précautions doivent être prises sur la question de la construction de ce complexe. Il doit en effet être tenu compte des intérêts en particulier des acteurs sociaux aux Fidji. Mais également il faut prendre en compte les intérêts en général de toutes les parties prenantes dans ce projet.

Karryon ajoute que les Fidji ne sont pas si mal en point que ça. Son secteur du tourisme afficherait plutôt fière allure. Les visiteurs australiens apportent une importante part à l’économie de la région. Les chiffres sont à la hausse. Selon Karryon, depuis plus d’un an, les retombées de l’industrie du tourisme, dues aux visiteurs australiens vont au-delà des niveaux d’avant la COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici