Le futur hôtel-casino d’Osaka pourrait fortement concurrencer Macao

0
24
Japon

Depuis plusieurs années, Macao était une destination incontournable pour les joueurs asiatiques, amateurs de jeux d’argent et de hasard. Avec l’arrivée d’un nouvel IR à Osaka, cette tendance devrait changer rapidement selon les analystes du marché. Dès la légalisation des jeux de casino au Japon, les projets affluents dont l’implantation d’un hôtel-casino qui pourrait attirer un grand nombre de visiteurs.

Un nouveau resort autorisé à Osaka

L’implantation d’un hôtel-casino sur l’île artificielle Yumeshima dans la baie d’Osaka s’est enfin concrétisée à la suite de l’approbation du Premier ministre japonais, Fumio Kishida. En effet, la légalisation du marché constitue une avancée majeure dans le pays, mas pourrait bien être un problème pour Macao. En effet, la présence d’un tel complexe pourrait certainement limiter la venue des touristes japonais dans la région administrative.

La construction du casino terrestre a été confiée à l’opérateur américain MGM Resorts International et le groupe de services financiers japonais, Orix Corporation. Le budget s’élève à environ 9 milliards de dollars, soit un investissement conséquent pour un projet d’une telle ampleur. Contrairement aux avis des professionnels de l’industrie, Ryan Hong-Wai Ho, estime que ce futur complexe n’apportera que du positif sur la croissance globale des casinos physiques sur le plan international. En clair, le conférencier au Centre d’études sur le jeu et le tourisme de l’Université polytechnique de Macao a expliqué que les visiteurs japonais et coréens représentent la majeure partie des clients au sein des casinos de la région Asie-Pacifique. De ce fait, l’installation d’un casino à Osaka s’avère être l’opportunité de séduire une clientèle provenant des régions voisines.

Quant au président de l’Association professionnelle des promoteurs de jeux de Macao, U Io Hung, il a indiqué que le marché d’Osaka sera un concurrent de taille pour Macao via son tourisme croissant. Il faut dire que l’affluence des visiteurs venant de la Chine continentale est déjà importante. Avec le développement du jeu dans la ville, ce nombre va s’accroître rapidement donnant aux clients de rester plus longtemps à Osaka au lieu de Macao. Au niveau fiscal, le Japon demeure une destination favorable avec un taux d’imposition inférieur à 30 %, précise Hung. De leur côté, les exploitants de Macao s’acquittent d’une charge de 40 % du produit brut de jeux à l’Etat.

Un projet qui inquiète les concessionnaires de Macao

Après la crise sanitaire de Covid-19, le secteur des jeux d’argent de Macao a rencontré beaucoup de difficultés à reprendre les activités. Actuellement, le territoire s’appuie surtout sur le marché continental en attirant exclusivement des joueurs de la Chine continentale, de Hong Kong, de Macao et de Taïwan. Dans le cadre de la croissance des casinos locaux, les opérateurs de jeux de Macao et le gouvernement doivent collaborer afin de trouver la meilleure solution et de rivaliser avec les établissements d’Osaka. Dans tous les cas, les exploitants ont largement le temps afin de se préparer face à cette nouvelle concurrence. Le futur complexe d’Osaka devrait ouvrir ses portes au cours de l’année 2029 compte tenu des prévisions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici